Qui fait quoi dans une équipe Scrum ?

role et resp

Rôles et responsabilités équipe Scrum

 

Il s’agit d’un sujet récurrent, lorsque l’on parle d’équipe agile en Scrum :
Quels sont les rôles et les responsabilités des membres d’une équipe Scrum ?

Souvent négligés, les rôles et responsabilités des membres d’une équipe sont pourtant un pré-requis indispensable lorsqu’il s’agit d’obtenir la collaboration et l’engagement du collectif.

Dans les méthodes agiles, Scrum propose un modèle d’équipe optimisant la flexibilité, la créativité et la productivité.
Pour rappel, selon Ken SCHWABER et Jeff SUTHERLAND (les rédacteurs du Scrum Guide) définissent leur approche de cette façon :

« Scrum est un cadre de travail (framework) pour le développement, la livraison et la maintenance de produits complexes. Ce guide contient la définition de Scrum. Cette définition comprend les rôles, les événements, les artefacts et les règles de Scrum qui les lient ensemble. »


Les fondamentaux d’une équipe Scrum

Scrum : 3 rôles et responsabilités

Pour qu’une équipe Scrum puisse être efficace, Ken SCHWABER et Jeff SUTHERLAND recommandent le dispositif suivant :

  • 1 Product Owner (PO),
  • 1 équipe de développement (Development Team),
  • 1 Scrum Master (SM).

Les équipes Scrum (Scrum Teams) sont auto-organisées et pluridisciplinaires. C’est à dire qu’elles choisissent la meilleure façon d’accomplir leur travail, au lieu d’être dirigées par des personnes externes à l’équipe.

Les équipes pluridisciplinaires ont toutes les compétences nécessaires pour effectuer le travail qui leur incombe, sans dépendre d’autres personnes n’appartenant pas à l’équipe.

Une équipe Scrum est composée de 6 +/- 3 membres (soit un minimum de 3 personnes et un maximum de 9 personnes).
De mon expérience de coach agile, 9 personnes est vraiment un plafond à respecter au risque de générer des clans au sein de l’équipe, pénalisant la bonne collaboration du collectif.

 

Ma vision d’Oeil de Coach

Pour l’avoir vécu sur le terrain en qualité de Product Owner ou, plus récemment, en tant que coach agile, je trouve que cette séparation des rôles est très pertinente car la clarté et la complémentarité joue pleinement l’équipe.

Chacun des membres du collectif comprend aisément le « qui fait quoi » dans ce dispositif :

Les 3 composantes d’un produit technologique

  • Le fonctionnel :
    Le cercle vert détermine les acteurs fonctionnels, appelés aussi « métiers », où se loge naturellement le Product Owner (PO).
    A noter : lorsque la charge est trop importante pour une seule personne (en raison d’un manque de disponibilité du PO ou d’un produit trop complexe), je recommande souvent aux équipes de renforcer ce profil par un ou plusieurs acteurs complémentaires : soit 1 Business Analyst(s), soit 1 Proxy Product Owner (PPO) en fonction du contexte.
    >> Les acteurs produit (dont le PO) sont dédiés à définir le produit répondant aux attentes de l’utilisateur.
  • L’organisationnel :
    Les créateur du Scrum, on créé un nouveau profil pour s’occuper de la composante organisationnelle (le cercle bleu) de l’équipe Scrum : il s’agit du Scrum Master (SM). Je décris ce rôle dans le slideshare PPT, ci-dessous.
    >> Le Scrum Master facilite les échanges et l’amélioration de l’équipe Scrum, c’est son but premier.
  • La technique :
    Ce dernier cercle, le mauve, inclus l’ensemble des acteurs impliqués dans la réalisation du produit : la technique.
    Il s’agit souvent des développeurs, des testeurs et tout autre acteur opérationnel nécessaire pour l’exécution du produit.
    >> L’équipe Scrum est engagée à réaliser le meilleur produit possible.

▶ L’ensemble de l’équipe est engagée à satisfaire les utilisateurs en fabriquant un PRODUIT : utile, utilisable et désirable.

Qu’en est-il de la qualité ? Qui en est le garant ?

Ce sont des questions que les personnes que j’accompagne me pose souvent :
Qui est responsable de la qualité dans une équipe Scrum ?  A qui doit-on s’adresser dans une équipe agile ?

Si nous étions dans un contexte sportif, l’entraîneur dirait : « On gagne ensemble et on perd ensemble ! ».
J’aime cette analogie sportive. Dans une approche agile, je réponds donc à mes interlocuteurs la même chose.
S’il y a des problèmes de qualité, il incombe donc à TOUTE l’équipe d’adresser les sujets et de les corriger au plus vite, sans stigmatiser une personne en particulier.

▶ La qualité est l’affaire de tous !

La solidarité doit toujours être favorisée, même dans les coups durs !
C’est aussi dans cette optique que la rétrospective prend tout son sens. Cette cérémonie permet, en effet, de discuter à chaque fin de sprint de ce que l’on peut améliorer ensemble, et de lancer au plus vite les mesures correctives.

 

En quoi puis-je vous aider ?

Je suis Martial SEGURA, coach agile indépendant certifié SAFe.
Je développe le potentiel et les savoir-faire des équipes et des personnes. J’accompagne la transformation agile des organisations, en m’appuyant sur les valeurs et principes agiles.

Je suis à votre disposition pour en parler :

Vous avez aimé cet article ?
Laissez un commentaire positif et partagez-le sur les réseaux sociaux !

……… ✂……………………………… ✂………………………………… ✂………

Envie d’aller plus loin ?

……… ✂……………………………… ✂………………………………… ✂………

Mots clés : scrum, guide, équipe scrum, équipe auto-organisées et pluridisciplinaires, rôles et responsabilités

Laisser un commentaire :

close
Inscrivez-vous à la Newsletter !

L'Oeil de Coach vous aide à développer votre potentiel !