5 techniques pour bien négocier son salaire à l’embauche

entretien-recrutement-pinguin-cover

Le salaire est une chose taboue dans la société française !
… et pourtant il ne devrait pas l’être.

Tout le monde espère gagner plus. Gagner plus signifie fréquemment de disposer d’un meilleur pouvoir d’achat, de s’offrir ou d’offrir des biens et des services, de voyager, de vivre mieux, etc.

Pour ma part, je considère le salaire comme un moyen et non une finalité pour vivre des expériences de vie. Etant donné que j’aime les expériences, j’ai besoin de les financer (notamment mes voyages !).

Durant ma carrière, j’ai eu plusieurs fois l’occasion de négocier mon salaire et même d’aider quelques amis pour bien le négocier lors d’entretiens d’embauche. L’école ne nous forme pas du tout à cela alors que la négociation de salaire est un élément crucial dans notre vie. Pour beaucoup d’entre nous, le salaire est un marqueur social. Il convient donc de ne pas le négliger, d’autant plus à l’embauche car après votre salaire évoluera peu, voire pas du tout !

« On n’a pas le salaire que l’on mérite, on a celui que l’on négocie ! »

Alors,

  • Comment mieux négocier son salaire ?
  • Comment gagner plus en fournissant le même travail ?
  • Comment convaincre un employeur de vous octroyer plus qu’une autre personne à responsabilité égale ?


Je vais vous livrer ici des techniques simples pour vous aider toute votre vie !

 

#1 – Soyez jovial, persuasif et surtout… naturel !

Votre futur employeur doit être convaincu par votre argumentaire et surtout par votre personne.
Tout d’abord et contrairement au dicton : « l’habit fait le moine ». Et oui ! Soignez votre 1ère impression : venez bien habillé, serrez la main de votre interlocuteur avec fermeté et regardez-le dans les yeux le plus souvent possible pour montrer votre sincérité.
Ensuite présentez-vous comme si vous le faisiez auprès d’un amis en étant structuré dans vos propos et jovial ; d’où ma recommandation de préparer votre discours AVANT le rendez-vous pour être le plus à l’aise.
Enfin, dans ce jeu de séduction réciproque, n’oubliez surtout pas la communication informelle. Les études le prouvent, votre attitude, votre corps, votre voix, votre regard donne des indices sur vous.
Je vous encourage à rester le plus détendu possible en pensant, par exemple, à un succès que vous avez vécu dans votre passé. Ce souvenir vous mettra dans les meilleures dispositions possibles pour aborder sereinement cet échange. Le recruteur doit sentir que vous êtes positif, sûr de vous et vos qualités professionnelles et personnelles… celles qu’il recherche justement.
Ayez un comportement posé, positif et le plus naturel possible (même si à l’intérieur cela bouillonne !).

 

#2 – Ne soyez pas un candidat bon marché !

En entreprise comme ailleurs, nous n’aimons pas ce qui est trop facile. Tous les amis que j’ai aidé dans cette négociation demandait un salaire bas, parfois le plus bas possible !
Pourquoi faire cela ? A chaque fois, ils me répondent : « C’est pour augmenter mes chances d’être pris ! ». Même si cela paraît contre-intuitif, je ne recommande pas cette stratégie.
Une demande de faible salaire donne l’impression à votre interlocuteur que l’on manque de confiance en soi. Vous envoyez un signal très négatif. Un employeur peut même s’interroger sur les raisons qui vous poussent à vous brader. C’est louche !
Vous ne voulez pas que votre (futur) employeur pense que vous êtes un collaborateur au rabais ? Alors, changez de tactique ! Testez une autre voie !
Vous devez vous convaincre que vous avez les compétences et une personnalité unique qui font de vous l’un des meilleurs profils de la place (cf. Méthode Coué).
Par conséquent, renseignez-vous auprès de vos collègues, sur les annonces d’emploi, sur les sites web de recrutement pour connaître les salaires pratiqués et visez le salaire le plus proche de la fourchette haute.
Si l’employeur ne peut pas vous octroyer le salaire demandé, alors vous pourrez toujours revoir vos prétentions à la baisse ou mieux compléter vos prétentions par des primes, des avantages en nature, etc.
A ce moment-ci, vous pouvez poser la question suivante : « D’après vous, que faudrait-il pour que nous nous entendions ? », afin d’obtenir des indices dans votre négociation.
Tentez ! Innovez ! Vous serez surpris par les résultats de votre audace.

 

#3 – Assumez de gagner plus que vos proches !

Lorsque vous demandez un salaire élevé, il est important que vous l’assumiez complétement. Devant un recruteur, il convient d’être à l’aise et détendu au moment de la question fatidique : « Quelles sont vos prétentions salariales ?». Soyez donc à l’aise avec l’idée de gagner plus, beaucoup plus.
Venant d’une famille modeste, il m’a fallu des années pour assumer un meilleur salaire que celui de mon père et de me dire que je le mérite. Vis à vis de mon « statut social », je n’y arrivais pas. C’était une erreur. Il m’a fallu briser cette programmation pour m’épanouir.
Si aujourd’hui vous voulez gagner plus, vous devez d’abord vous convaincre que vous le méritez.
Devenez la cerise sur le gâteau : un bon négociateur est toujours utile dans une équipe. L’employeur le sait et il ne manquera pas de vous solliciter pour négocier avec des prestataires ou des partenaires de l’entreprise quand l’occasion se présentera.
C’est « Gagnant – Gagnant » ! Transmettez cette compétence en entretien ! A coup sûr, elle sera perçue comme l’une de vos plus-values.
Soyez-en fier ! Vous méritez ce salaire !

 

#4 – Montrez de l’intérêt pour l’entreprise et pour votre interlocuteur

Au cours de votre entretien, posez régulièrement des questions sur votre futur poste et l’entreprise. Vous démontrez ainsi votre intérêt.
Mieux !.. Faites comme si vous alliez commencer vos fonctions dans quelques jours. Posez des questions du type : « Dans quel étage, se trouve les RH ? », sur l’avancement du projet : « Quelle méthode de projet employez-vous ? », « A quel stade êtes-vous de la réalisation ? » ou « Comment recueillez-vous les besoins ?», ou encore « Quelles sont les ambitions de l’entreprise dans les 2-3 prochaines année ? », etc.
Vous n’êtes pas venu en touriste. Montrez-le !
L’important est que votre interlocuteur soit convaincu de votre implication, qu’il soit bien avec vous et qu’il ait déjà l’impression que vous travaillez ensemble, dans la même entreprise. Plus votre interlocuteur sera à l’aise et rassuré, plus vous marquerez des points auprès de lui.
Une personne passionnée et impliquée est toujours un plus indéniable dans une entreprise !

 

#5 – Finissez l’entretien par LA phrase magique !

Une fois que tous les arguments ont été posés, que tous les doutes et les objections ont été levées, que le client a indiqué qu’il n’a plus de question… il faut demander quelle est la prochaine étape. Pour ma part, je préfère finir avec des mots « magiques », comme : « J’aimerais travailler avec vous. Quand est-ce que l’on commence ? ». D’une certaine manière, vous vous auto-proclamez vainqueur de cette phase de recrutement. Votre enthousiasme va surprendre le recruteur et en même temps le convaincre, comme par magie !
Vous verrez, cette expression fera mouche ! Elle renforcera l’image positive de l’employeur à votre égard.
En effet et contrairement à ce que l’on pense, le recrutement, même pour un professionnel, est une discipline qui reste toujours délicate où règne l’incertitude. Pour un employeur, il s’agit toujours d’une prise de risque et le recruteur ne souhaite pas se tromper.
Essayez ! Avec ces mots magiques, je suis sûr que vous aurez fini de convaincre votre interlocuteur.

 

Maintenant que vous connaissez mes techniques et mes astuces, la balle est dans votre camp !
A vous de jouer !

Des questions ?  Un avis ?  Un mot doux ?
Laissez un commentaire et partagez-le sur les réseaux sociaux !

……… ✂……………………………… ✂………………………………… ✂………

Envie d’aller plus loin ?

……… ✂……………………………… ✂………………………………… ✂………

Mots clés : Avoir une meilleure vie, gagner plus, négociation de salaire, communication, entretien d’embauche, gagner plus

Laisser un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

close
Inscrivez-vous à la Newsletter !

Libère ton potentiel en recevant chaque nouvel article GRATUITEMENT !